Voir les autres thèmes

Vous avez décidé de vivre de nouvelles aventures professionnelles après 50 ans.A la suite d’une perte d’emploi, ou pour donner un nouveau sens à votre carrière, pour changer de poste, vous lancer dans l’entrepreneuriat ou au contraire pour retourner en entreprise. Racontez-nous cette aventure, ce qui vous a incité à vous lancer et comment vous avez fait.

Voir la page du thème
  • Sophie
  • , 61 ans

C’est le bon moment pour un projet personnel!

  • thumb_up approbation s
  • contacts 1 avis d'expert
A plus de 50 ans j'ai choisi de me lancer dans l'entrepreneuriat média après avoir fait le constat que la génération des femmes de 45 à 65 ans n'était pas ou mal représentée dans les magazines féminins. Journaliste, j'ai commencé par écrire un blog sur la place des femmes de cette génération dans la société. Après avoir participé et été lauréate d'un prix au cours d'un week end Start up chez Willa, j'ai envisagé d'en faire un véritable média. Je suis passée par un incubateur dédié à l'émergence des nouveaux médias (Tank média) et je construis depuis un parcours d'entrepreneure pour lequel je n’étais a priori pas formée. J'ai démissionné de mon poste de journaliste il y a un an pour m'y consacrer totalement. J'apprends tous les jours et démarrer une nouvelle aventure professionnelle à 50 ans est idéal car je peux enfin mettre toutes mes expertises au bénéfice d'un projet personnel.

L'avis de Nathalie Benedite

Experte www.quinquessens.com, Consultante en transition professionnelle chez Alixio Mobilité

Bien se renseigner

A plus de 50 ans, l’expertise métier est acquise. La fin de carrière est – plus ou moins - proche et la projection professionnelle n’est souvent plus la même. Les intérêts personnels et la recherche de sens peuvent devenir prépondérants. Ce témoignage est intéressant car il nous décrit la progression de la mise en œuvre d’un projet, de l’idée à sa concrétisation.
Cette personne a pris de temps de réfléchir, et, surtout, s’est dirigée vers un incubateur pour accompagner son projet. Excellent !
Ce dispositif, qui regroupe également les couveuses ou pépinières d’entreprises, reste encore peu connu malgré son émergence. Il permet de rencontrer d’autres professions, d’échanger, de faire murir un projet par étapes, tout en conservant son emploi. Il permet de limiter les risques liés à l’entreprenariat « sauvage » car il ne suffit pas d’avoir une idée pour se lancer. Le projet doit être réaliste et réalisable en fonction des moyens dont nous disposons et de l’engagement que nous souhaitons y mettre.
Avant de vous diriger vers ces structures, renseignez-vous : quelles aides peuvent-elles vous apporter et à quel stade de votre projet peuvent-elles intervenir, quelle est la durée de l’incubation, quelles sont les conditions d’entrée, etc.

Un article très intéressant pour vous guider dans votre choix : https://www.captaincontrat.com/articles-creation-entreprise/comment-choisir-incubateur
Et un lien vers un site dédié :
http://jetestemonentreprise.com/

Autres témoignages sur le même thème

D'autres thèmes qui pourraient vous intéresser