Voir les autres thèmes

Vous avez décidé de vivre de nouvelles aventures professionnelles après 50 ans.A la suite d’une perte d’emploi, ou pour donner un nouveau sens à votre carrière, pour changer de poste, vous lancer dans l’entrepreneuriat ou au contraire pour retourner en entreprise. Racontez-nous cette aventure, ce qui vous a incité à vous lancer et comment vous avez fait.

Voir la page du thème
  • Sandrine
  • , 53 ans

La RH après le commercial

  • thumb_up approbation
  • contacts 1 avis d'expert
Après 30 ans d’activité professionnelle dans le commercial, j’ai souhaité réorienter ma carrière vers un domaine qui m’a toujours attiré, les Ressources Humaines. Cela n’a pas été simple au départ car j’avais peu de connaissances et il a fallu m’auto former sur les spécificités des contrats de travail (domaine que j’avais choisi), le cadre légal et juridique. De plus, il a fallu m’adapter à un nouvel environnement de travail et faire mes preuves face à des collègues qui ne me connaissaient pas. De nature optimiste, j’ai toujours cru en moi et en mes capacités. Aujourd’hui, cela fait un an et je suis fière de dire que j’ai réussi ma reconversion. Bien sûr le soutien de mon mari et de mes enfants a été un formidable boosteur pour moi.

L'avis de Thierry Fauchet

Expert www.quinquessens.com, Consultant en mobilité professionnelle chez Alixio Mobilité

Construire son projet de reconversion

Voici un bel exemple de reconversion réussie à 50 ans ! La « passerelle » pour évoluer d’une fonction commerciale vers un métier RH est souvent empruntée, et ce pour plusieurs raisons :

-la fonction ressources humaines est attractive de par la diversité des métiers proposés, du statut d’employé à l’encadrement.

-elle offre une vue périphérique de l’entreprise, est propice aux projets, aux échanges et à la transversalité

-elle permet de se sédentariser, ou tout au moins de rationaliser ses déplacements : dans la durée la pénibilité des fonctions commerciales est avérée, même si on aime voyager. Problèmes de dos, fatigue peuvent susciter un changement d’orientation, simplement lié à la nécessité de se préserver parce que le corps dit stop !

C’est dans cette hypothèse qu’il convient de construire son projet de reconversion pour éviter les choix par défaut : administration du personnel, juridique, paie, recrutement, formation, développement RH…les possibilités sont multiples ! Plus naturellement, les profils commerciaux expérimentés sont appréciés pour leur connaissance du terrain, leur capacité à accompagner et à développer les compétences. Il est néanmoins préconisé de sécuriser son orientation avec l’appui d’un bilan de compétences. L’entretien annuel d’évaluation est aussi un cadre privilégié pour vous exprimer sur vos souhaits d’évolution et leur donner une chance d’être entendus par votre employeur.

Pour connaître les modalités d’accès et de financement, le lien suivant est assez complet : https://www.reconversionprofessionnelle.org/bilan-de-competences/

Autres témoignages sur le même thème

D'autres thèmes qui pourraient vous intéresser